Rechercher
  • Jean Michel COLLOMBAT

Transvolcanique 2019

Un monstre se présente à nous ce week end de mi-septembre, nous avons décidé de participer à la transvolcanique, randonnée sur deux jours entre Blanzat et Le Mont Dore. Au programme un peu plus de 80km par jour et un dénivelé de 2100m à l'aller et 1600m au retour, de quoi bien occuper les journées.

Le week end s'annonce très beau et nous sommes 4 courageux (Michèle, Nathalie, Hervé et moi) à nous aventurer en terre Auvergnate, rendez vous donné le samedi matin à 8h00 à Blanzat. Quelques formalités plus tard (plaques VTT, bagages, café...) et on démarre vers 9h en évitant le flot du départ groupé. Début de montée tranquille mais le groupe nous rattrape rapidement et nous nous retrouvons à la queue leu leu dans les chemins à manger de la poussière car 1650 vttistes participent à l'événement. On alterne chemins larges en sous bois et singles avec des ralentissements et parfois des bouchons en contournant le Puy de Dôme jusqu'au repas à St Genès Champanelle parfaitement organisé. L'après midi démarre sur des chemins roulants à découvert avec chaleur et poussière, toujours beaucoup de monde qui se double et redouble en fonction du dénivelé et des capacités de chacun. Une dernière montée costaude ramène tout le monde à la raison et nous permet de basculer sur le Mont Dore avec quelques descentes techniques et un peu piégeuses. Il nous reste ensuite à rejoindre La Bourboule ou nous sommes logés par l'organisation dans un hôtel sympa, laver les vélos puis les pilotes plutôt machurés, et nous refaire une santé au restaurant. Les distances et dénivelés annoncés sont bien là et la journée a été longue et pénible.

Le lendemain il nous faut d'abord remonter au Mont Dore par la route pour rejoindre la trace dont le début est commun avec la fin de la veille. La descente sympa sur la cascade se transforme en grimpette costaude qu'on enchaine avec la montée en direction du Puy de la Croix Morand, ce sera la grosse difficulté du jour. Il y a moins de monde que la veille et le parcours est plus agréable avec de beaux paysages de montagne et des grandes prairies. On entame ensuite une longue descente par des chemins d'estive avant de rejoindre une partie du parcours aller jusqu'au lac d'Aydat et le repas dans le même village. Pour la fin du parcours on va remonter jusqu'au pied du Puy de Dôme puis le contourner par l'ouest sur des chemins rapides en sous bois avant d'attaquer les dernières descentes en single dans les bois pour rejoindre l'arrivée vers 16h30 ou nous attends une boisson houblonnée. Cette journée est également conforme à ce qui était annoncé mais a été plus agréable que la veille bien qu'avec toujours beaucoup de poussière. Les vttistes étant mieux répartis sur le parcours, on a même pu se retrouver seuls dans les bois par moments !!!

Cette randonnée est très bien organisée, transport de bagages, ravitaillements et repas sur le parcours, hébergement et repas du soir de qualité. Le tracé est plutôt roulant, sans grosses difficultés technique mais avec un dénivelé bien présent. Cette année nous avons eu chaleur et poussière mais nul doute qu'avec des conditions météo plus difficiles ça doit être un sacré challenge.




This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now