top of page

Week end au pays des Cigales

Après une annulation le dernier week-end de septembre pour cause d'épisode Méditerranéen, nous décidons d'aller découvrir l'arrière pays Marseillais les 8 et 9 octobre malgré une météo encore une fois incertaine.

Départ le vendredi après midi en minibus pour la plupart, ou en train en fin de journée pour d'autres, destination Ceyreste à coté de La Ciotat ou des bungalows tout neufs nous attendent au camping.

Samedi matin le ciel est chargé mais pas de pluie, la randonnée du jour part du camping pour explorer les vallons de Ceyreste. On commence par une longue montée d'échauffement sur un chemin large avant de redescendre par un sentier technique et caillouteux. Ce sera le menu de la journée, alternance de montées plus ou moins faciles et de singles ludiques en descente avec des panoramas sur les baies de La Ciotat et de Cassis et la grande bleue en arrière plan.

Il aurait été dommage de ne pas aller faire un tour à Cassis, le repas du soir est pris sur le port après une ballade pédestre jusqu'à la calanque de Port Pin.

Le lendemain il pleut au réveil et le moral est en berne. On commence à échafauder un plan B du coté de Montélimar tout en se préparant au départ, petit déjeuner, chargement et ménage. L'inertie du groupe permet aux nuages de s'évacuer et nous pouvons finalement nous rendre sur les hauteurs d'Aubagne pour suivre la trace proposée par Vincent dans le massif du Garlaban.

Ce coup ci pas de forêt, on évolue à découvert avec tantôt une vue sur la cité Phocéenne tantôt sur Aubagne. Les montées se font là encore généralement sur des chemins larges mais les descentes sont de plus en plus techniques jusqu'à la dernière de la journée très délicate dans les cailloux rendus glissants par un petit grain qui s'approche du massif.

Ces deux jours nous ont permis de rouler sur des terrains que nous n'avons pas l'habitude de fréquenter, plus caillouteux et techniques que dans les Monts du lyonnais avec de beaux points de vue sur la Méditerranée et ses ports alentours.

Nous avons fait chaque jour environ 40km et 1500m de dénivelé positif, autant dire que c'était intense. Merci à Vincent de nous avoir fait découvrir sa région d'adoption.





0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page