Grande traversée du Morvan 2019

Mis à jour : 6 sept. 2019

Cette année la destination choisie pour notre raid estival est le Morvan que nous allons traverser depuis Avallon jusqu'è Autun en cinq étapes. Autre nouveauté également, nous disposons du minibus de la mairie durant tout le séjour et allons l'utiliser pour le transport des bagages en alternant les chauffeurs par demi journée.

Le 24 août nous sommes donc sept (Michèle, Nathalie, François, Hervé, Vincent, Xavier et moi) à prendre la direction d'Avallon à l'aube avec la perspective de cinq jours de beau temps annoncés.

Etape 1 d'Avallon à Quarré les Tombes (50km, 1200m D+) : Parcours boisé au début puis campagnard avec quelques raidards sur la fin du parcours. Une pause casse croute sympa au bord du lac du Crescent propice à la baignade.

Etape 2 de Quarré les Tombes au lac des Settons (75km, 1500m D+) : Première grosse journée avec un début agréable sur des sentiers en sous bois le long d'une rivière jusqu'à l'Abbaye de la Pierre qui Vire, suite du parcours également campagnarde agrémentée de quelques lacs. Arrivée au lac des Settons en fin de journée au milieu de triathlètes terminant leur compétition, la baignade est la bienvenue après une chaude journée.

Etape 3 du lac des Settons à Anost (57km, 1200m D+) : Etape de transition sur le papier, souvent en sous bois mais avec quelques grosses montées en deuxième partie de journée et la chaleur toujours présente.

Etape 4 d'Anost à Etang sur Arroux (70km, 1700m D+) : La grosse étape, avec les montées au Haut-Folin et au Mont Beuvray. Beau parcours en sous bois hormis les 20 derniers km sur des chemins plats et poussiéreux.

Etape 5 d'Etang sur Arroux à Autun (55km, 1300m D+) : Etape finale avec trois grosses bosses à passer sur des chemins ressemblant au Haut Beaujolais, assez physique.

Le Morvan propose des paysages assez proche de ce que nous connaissons dans notre région, alternance de passages en sous bois et de chemins campagnards, très sec cette année mais pouvant facilement se transformer en bourbier en cas de grosse pluie.

Le véhicule suiveur nous a facilité l'intendance, transport des bagages et ravitaillement, sans trop pénaliser les chauffeurs. Peu d'incidents mécaniques, hormis bien sur quelques crevaisons, ni pépins physiques notables, tous les participants ont rallié l'arrivée sans soucis.

Toutes les photos ici et la vidéo ici


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now